Des étudiants de l’IUT Besançon ont voulu reproduire un dab. Cependant, ce dernier a été vu comme un salut nazi, obligeant l’école à s’excuser de ce geste. Récits des faits.

N’est pas Pogba qui veut. Grosse gêne pour les étudiants en communication de l’IUT de Besançon. A l’occasion de la rentrée scolaire, ils ont voulu imiter le fameux « dab » tout droit importé du rap d’Atlanta par le groupe Migos. Cependant, les élèves ont mal exécuté le geste dans le grand amphithéâtre de l’école et les réseaux sociaux, notamment Twitter en ont profité pour se moquer de cette initiative ayant tournée au ridicule.

Le « dab » consiste à tendre le bras gauche en l’air, tout en pliant le bras droit dans le sens opposé. Mais l’imitation n’était franchement pas réussie : les étudiants ont plié le bras droit dans le même sens que celui de gauche. Le dab » raté, posté sur Twitter, a suscité moqueries et indignations sur les réseaux sociaux.

 

"Dabbesque"
« Dabbesque »
Les excuses ont été rapides
Face au scandale, l’établissement a supprimé ses tweets en présentant des excuses. Selon elle, la photo a été « prise sous un mauvais angle » en étant « mal interprétée ».

Capture d’écran 2016-09-04 à 04.04.14 Capture d’écran 2016-09-04 à 04.04.39


LAISSER UN COMMENTAIRE