L’interprète de « Niggas in Paris » a été hospitalisé lundi « en urgence ». Cette nouvelle survient après l’annulation de 21 concerts de sa tournée aux USA. Et deux jours seulement après une boutade de ce dernier dirigée contre Beyoncé.

Selon le site TMZ, Kanye West serait actuellement traité en psychiatrie après avoir été admis pour« épuisement ».

Le porte-parole de la police de Los Angeles, a indiqué que les policiers ont répondu dans l’après-midi « à un appel pour trouble à l’ordre public » du chanteur.

Sans citer le nom de ce dernier, le porte-parole ajoute que « Le trouble est devenu une urgence médicale entraînant l’intervention des pompiers sur un individu » Les attachés de presse du chanteur n’ont encore fait aucun commentaire.

Le « Saint Pablo Tour » prévu initialement pour durer jusqu’au 31 décembre 2016 n’aura donc pas lieu. Il a été indiqué que le reste de la tournée était annulé et que les malchanceux détenteurs de billets seraient contactés pour être remboursés.

À bout ?

Toujours selon le site people TMZ, Kanye West aurait écourté sa tournée pour cause d’épuisement. Le mari de Kim Kardashian serait à bout ?

Cette hospitalisation survient notamment après l’annulation de dernière minute de son concert de Dimanche dernier. Pourtant ce concert devait rattraper une performance qu’il n’avait pu effectuer le 3 novembre pour cause de « problèmes de voix ».

Il était convenu que le chanteur se produise au Forum à Inglewood, en banlieue de Los Angeles, cependant rien ne va s’est passé comme prévu. Les organisateurs de l’événement finiront par tweeter trois heures seulement avant le spectacle que celui-ci est annulé. Les billets seront remboursés, le public en colère.

Un speech déroutant

C’est une nouvelle fois un public en colère qu’à laissé samedi soir Kanye West après un concert à Sacramento où il n’a interprété que trois chansons avant d’entamer un discours particulièrement étrange. Le public excédé l’avait tout de même attendu une heure et demie avant cette médiocre performance.

Dans son discours, le rappeur de 39 ans s’est dit « blessé » car Beyoncé aurait dit ne pas vouloir participer à une cérémonie, (vraisemblablement les Grammy Awards), sauf si elle était sûre de remporter le prix pour la meilleure vidéo de l’année.

« J’ai été envoyé ici pour vous donner ma vérité, même si c’est prendre un risque pour ma vie, même si c’est un risque pour mon succès, ma propre carrière », explique Kanye

Toujours plus déroutant, il continue son speech en disant cela :

– « Jay Z, appelle-moi mon frère… » –

« Jay Z, appelle-moi mon frère, tu m’as toujours pas appelé… Jay Z, je sais que tu as des tueurs, s’il te plaît ne les envoie pas pour avoir ma tête. Appelle-moi, parle-moi comme un homme », a-t-il ajouté.

Il surenchérit reprochant au co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg de ne pas lui avoir donné 53 millions de dollars qui lui auraient permis de couvrir ses dettes.

Après ce speech étrange, le chanteur a balancé son micro et s’est empressé de quitter la scène. Son public en colère s’est mis à chanter « Kanye, on t’emmerde ».

Quelques jours auparavant

Le rappeur avait déjà choqué lors d’un précédent concert à San José, expliquant qu’il n’était pas allé voter lors des récentes élections, mais que s’il s’était déplacé il aurait glissé dans l’urne un bulletin pour le républicain Donald Trump.

Chose toujours plus étrange car il  avait pourtant participé durant la campagne électorale à plusieurs événements de soutien à la démocrate, Hillary Clinton avec ses amis Beyoncé et Jay Z.

Kanye West, a fini par avancer que Donald Trump pourrait faire changer les choses, en exposant les idées racistes au grand jour. « Si les gens sont racistes et trouvent plus d’inspiration à dire ce qu’ils ressentent, alors ils se dévoilent », conclura-t-il sur le sujet.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE