AFP / THAER MOHAMMED

Une photo ne suffit pas pour rendre compte du traitement inhumain et de la terreur que vivent les habitants d’Alep au quotidien.

Sur ce cliché, on peut voir Jameel Mustapha Habboush, un jeune syrien à peine âgé de 13 ans qui a été extirpé vivant des décombres d’un bâtiment du quartier de Fardous, à Alep, quartier bombardé par les frappes russes sans répit.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE