Young Thug a partagé sur son compte YouTube le clip de son titre Wyclef Jean qu’il devait co-réaliser avec Ryan Staake… Sauf que l’artiste ne s’est pas présenté au moment du tournage, ne laissant nul autre choix au réalisateur que d’improviser et de réaliser ce clip :

 

Tout commence par un enregistrement de Young Thug expliquant le concept de ce qu’aurait dû être son clip : vingt voitures pour enfants avec vingt filles sur celles-ci dans les collines de Santa Monica à Los Angeles. Au milieu de ces figurantes aurait dû être présent le rappeur. Dans les faits, Young Thug ne s’est pointé que bien plus tard que prévu avant de repartir bien plus tôt que prévu après avoir appris que son compte Instagram avait été hacké, sans même être sorti de sa voiture. Juste le temps pour les policiers présents lors du tournage de menacer de tout faire arrêter, un peu dépassés par les évènements (cf. les enfants et autres figurantes détruisant à coups de battes une voiture de police ou les filles dans des positions suggestives autour de la piscine). Au final, le clip de Wyclef Jean, qui aura quand même coûté 100 000 $, est sans doute mieux que ce qu’il n’aurait été en présence de son interprète. À moins bien sûr que l’idée originelle du clip était en fait celle qui a donné naissance à la vidéo que l’on connaît aujourd’hui. Le fait est que les tournages peuvent être pleins de surprises et que l’histoire décrite ici par Ryan Staake reste tout à fait plausible. Sans rancune, puisque la vidéo est utilisée pour la promo et a tout pour faire parler d’elle.

Titre
Ironiquement, ma première idée pour cette vidéo avait été que Young Thug fasse brûler l’équivalent du budget.

Dans un autre genre, le montage nous rappelle notamment cette vidéo de Poney Poney (ex Jamaica) qui décrivait, titrage après titrage, la construction du morceau :

LAISSER UN COMMENTAIRE