C’est l’une des baskets phares de la marque Nike qui refait son apparition sur le marché des sneakers. La célèbre TN fait son come-back, plus sobre et donc moins clivante que jamais. Un virage stylistique analysé par Skyzo.

Nike Air Max TN Mens Gold Silver Whi 1000_03_LRG

 

C’est la paire de baskets à la fois la plus populaire du bitume et la plus critiquée. Les TN sont souvent perçues comme étant les baskets que l’on associe au survêt’ Sergio Tacchini et à la casquette Lacoste en squattant le bas des immeubles pour chasser le temps perdu. Cette réputation de chaussure populaire a provoqué un certain dégoût auprès des sneakers addicts qui ne souhaitent pas être associés à cette image. A 800 francs la paire, les contrefaçons sont rapidement venues fleurir dans les stands des puces de Clignancourt. Symbole de la collaboration entre Nike et Footlocker, le distributeur exclusif en France, la simple saisie de « Nike TN » sur les moteurs de recherche suffit à mesurer l’ampleur du phénomène. Malgré toutes les difficultés rencontrées par le modèle, la production et la vente n’ont pourtant jamais cessé.

 

Pourquoi la TN est devenue Requin

 

Débarquée en 1998 dans une France fière, unie et récompensée d’un premier titre de champion du monde de football, la TN de Nike envahit toutes les cours de récréation et les amphi des facultés. Son design accrocheur et le choix bleu sur le tout premier modèle lui donnent rapidement ce surnom de « requin ». C’est également la première paire de « running » équipée de la technologie Tuned Air (d’où le nom de TN) permettant à l’air de circuler à l’intérieur des bulles pour optimiser l’amorti contre les chocs. Déclinées en orange, jaune et noir, certaines paires deviennent légendaires au point de marquer une partie de la génération 90. « Mes requins trainent au studio, mes requins trainent au quartier. Elles aiment marcher sur les Champs-Élysées, engraissent les potes du portier pour une soirée mondaine. À la tess la paire de requins est sur un compet’, en contact avec pour une affaire avec des Air Force 1, mes requins n’ont rien d’une paire de westons » chantait Mac Tyer dans « paire de requins » extrait de son album Le Général sorti en 2006.

 

Le modèle d’origine

 

Réconciliation avec les milieux branchés

 

Certains sneakers addict en sont aujourd’hui paradoxalement nostalgiques, tant et si bien que les paires de TN sortent régulièrement du placard pour être remises au goût du jour. De retour dans les milieux branchés au style rétro, elles sont régulièrement portées avec un jean délavé et une veste « old school » ou, du côté des filles, avec une jupe. Elles s’éloignent de plus en plus de la connotation « street » qui a longtemps abimé l’image du produit.

Quinze ans après l’apparition du modèle, Nike profite de cet élan d’enthousiasme pour sortir deux nouvelles paires Air Max Plus TN déclinées en deux nouvelles couleurs pour l’ été. Disposant d’un protège pieds en plastique ainsi que d’une semelle blanche comportant les fameuses bulles d’air, Nike a d’autre part apporté quelques petites améliorations esthétiques. Les coutures donnent clairement une esthétique plus sobre à la chaussure. Le choix d’une couleur monochrome, qui se marie très bien avec la semelle blanche extérieure, rend la paire de baskets plus séduisante. Féminisée et désormais moins agressive, voire moins thug, elle devient beaucoup plus agréable à porter. Elles sont dès maintenant disponibles dans les magasins Foot Locker d’Europe au prix de 170 euros.

Nouvelles paires femme
Nouvelles paires femme

téléchargement

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE