A

L’une des grandes figures du Rap US de la dernière décennie vient de sortir son album « Free Weezy Album » disponible uniquement et exclusivement sur Tidal, la plateforme de streaming musicale rachetée par Jay Z. Ce choix n’est pas anodin et sonne comme une délivrance artistique pour le rappeur multimillionnaire dont on n’arrive plus à compter le nombre d’albums et singles vendus.

11714976_10153819785799769_1683310731_o

L’auto-proclamé « Best rapper alive » sort ce projet sur fond de conflit avec son label YMCMB, dont la filiale Young Money a été fondée par Weezy. Après « Sorry For the Wait », « Free Weezy album », à mi-chemin entre mixtape et album, est balancée sur le marché pour faire patienter des millions en vue du tant attendu « Tha Carter 5 ». La sortie de ce dernier est en effet toujours bloquée par le label et la maison de disque de Lil’Wayne en raison de désaccords artistiques qui ont mué en bataille juridique pour le natif de la Nouvelle- Orléans.

 

Cet opus sonne comme une libération pour Weezy. Pour le symbole, son projet est sorti le jour de la fête de l’indépendance américaine, le 4 juillet dernier. Musicalement plus complet que « Sorry for the wait » (qui a été enregistré en une nuit), on y retrouve des poids lourds du pe-ra US avec Wiz Khalifa et Young Jeezy mais également quelques pépites protégées du natif de la Nouvelle Orléans comme Cory Gunz ou Euro tout récemment signé sur Young Money. Malgré cette période difficile, l’artiste confirme qu’il est toujours capable de dénicher de nouveaux talents du Rap Game.

Lil Wayne toujours au top de sa forme vestimentaire…

 

Insuffisant pour faire oublier Tha Carter 5 

Globalement, le projet est très révélateur du tempérament actuel du rappeur de la côte Sud à l’image du très réussi « Psycho ». Il débute par le morceau « Glory »,  un titre à la hauteur de sa détermination à revenir sur le devant du Rap Game. On y retrouve aussi quelques innovations dans le flow à l’instar du très ego trip « Post Bail Ballin ». Dans ce titre comme pour « He’s Dead » Wezzy n ‘hésite pas à utiliser des sonorités très « drakisées ». Malgré quelques points positifs, le featuring avec Young Jezzy est très peu efficace et laisse l’auditeur sur sa faim.

L’album pourra difficilement faire oublier le futur « Tha Carter 5 »,  d’autant que ce dernier est annoncé comme étant l’un des derniers de Lil Wayne dans sa carrière. Plus qu’un projet abouti « Free Weezy Album » s’apparente comme un coup de communication efficace que les fans  de Lil Wayne écouteront histoire de passer le temps. Vivement la suite…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE