"L'assemblée s'embrase"
« L’assemblée s’embrase »

L‘Assemblée nationale gabonaise était la proie des flammes mercredi soir, après qu’Ali Bongo Ondimba, fils de l’ex-président Omar Bongo, ait été désigné vainqueur de l’élection présidentielle dans l’après-midi. De féroces affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants (partisans du rival de Bongo, Jean Ping) ont aussitôt éclaté dans la capitale, Libreville et se sont poursuivis durant la nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE