Hillary Clinton et Donald Trump ont mis fin aujourd’hui à une bataille pour la présidentielle de plus de 500 jours marquée par des polémiques et des propos que nous ne pourrons jamais voir pour les élections en avril prochain en France. Voici pourquoi Hillary Clinton semble en bonne pôle position pour remporter le grand prix de la Maison Blanche. 

Les soutiens majeurs et les données numériques le montrent

Hillary Clinton a le soutien de nombreuses personnalités influentes de l’entertainment américain : Madonna, Beyoncé, Jay Z, Lady Gaga, Katy Perry, Eva Longoria, Justin Timberlake… C’est comme si une grande partie de l’Amérique semble déjà l’avoir choisie comme présidente. Hillary Clinton dispose surtout du meilleur soutien: celui clan Obama. Le président Barack Obama veut « vraiment, vraiment, vraiment » faire élire Hillary Clinton. Il n’a pas cessé de le répéter durant cette campagne devant les sympathisants démocrates. Cette solidarité partisane et politique est en totale corrélation avec sa cause: l’arrivée à la Maison Blanche d’un républicain comme Donald Trump, incarnerait enfin tout ce qui peut le révulser. Il a été ces dernier mois le meilleur atout de la candidate Clinton. Ainsi, elle a ainsi très tôt choisi de surfer sur le bilan et la personnalité d’Obama dont la côte de popularité est toujours bonne (plus de 50% d’opinions favorables).

Les sondages sont à son avantage. Hillary Clinton remporterait de justesse la Maison blanche à 45,4% contre 42.2% pour Donald Trump. Ce dernier a déjà fait savoir que s’il ne gagnait pas, il ne reconnaîtrait pas les résultats de l’élection présidentielle. En effet, il estime d’ores et déjà que l’élection est truquée et influencée par les médias. Ils feraient semblant d’ignorer le « scandale » des mails d’Hillary Clinton, refermé il y a deux jours par le directeur du FBI James Comey pour ne pas nuire à la vie politique du pays. Donald Trump, trahi, y voit ainsi comme une tentative d’influencer l’électorat américain.

"I have a dream"
« I have a dream »

Le nombre de Grands électeurs a déjà été gagné par Hillary Clinton. C’est un argument crucial car le futur occupant de la Maison blanche doit obtenir 270 Grands électeurs. Selon la dernière projection du quotidien USA Today, la candidate démocrate semblait assurée d’en avoir 263, contre 180 pour Donald Trump. Cependant, le doute existe encore dans des États comme la Floride, l’Ohio, New Hampshire ou la Caroline du Nord. Aussi, les petits états où il subsiste encore un doute ne feront pas de surprise. La majorité d’entre eux confirmeront le vote émis par les différents sondages au cours de cette campagne électorale. Il n’est pas ainsi nécessaire d’attendre toute la nuit pour connaitre les résultats.

Capture d’écran USA Today

Finalement la seule interrogation qui semble exister concerne le taux de participation. C’est « the big question » de ce scrutin. Il ne nous reste qu’à attendre l’annonce des résultats….

Plusieurs lieux sur Paris, comme la Maison de la Radio ou la Carreau du Temple proposent de vivre cet événement historique dans une ambiance conviviale. Cependant il faudra être patient pour entrer…

Beaucoup de patience sera nécessaire pour entrer au Carreau du Temple
Patience….

Avec Robin Bouder, François Lamy et Youmna Jomaa

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE