Surprise de « la primaire citoyenne de la Belle Alliance populaire », Benoît Hamon a balayé Manuel Valls. Mais pris en sandwich sur sa gauche par Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot, débordé à sa droite par la hype Emmanuel Macron, le candidat du PS est loin d’être assuré de succéder à François Hollande. Quel chemin va prendre Hamon ?

Benoît Hamon Président

Dimanche 7 mai 2017 à 20h, le visage du candidat du revenu universel et de l’écologie sociale l’emporte largement face à Marine Le Pen (66,61% contre 33,39%). En ramenant à lui Yannick Jadot , Hamon s’assure une place au deuxième tour derrière Marine Le Pen. Déception pour Macron qui malgré le ralliement d’un partie de la gauche et de la droite qui lui ont permis d’être troisième s’est dégonflé dans la dernière droite gêné par la candidature de François Bayrou et surtout Jean Lassale véritable sensation de la présidentielle qui finit quatrième du scrutin devant Mélenchon et Sarkozy (revenu après l’abandon de François Fillon).

Taux de probabilité : 47 %

« Cette primaire, c'était IZI ! »
« Cette primaire, c’était IZI ! »

Benoît Hamon, Premier ministre de Macron

Troisième homme de l’élection présidentielle, derrière le président élu Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Hamon s’impose comme un homme fort de la gauche et le soir du 7 mai, sur le plateau de France 2 Mélenchon surprend tout le monde et décoiffe même Laurent Delahousse en annonçant « je suis prêt à travailler avec Macron si Hamon est son premier ministre ». Emmanuel Macron a en effet envie de faire un gouvernement d’unité nationale pour rassembler les différentes sensibilités politiques à l’image de son mouvement En Marche.

Taux de probabilité : 19,83 %

Benoît Hamon, looser de l’année

Incapable de convaincre les français sur le revenu universel et la légalisation du cannabis, sa campagne ne prend pas. Dans les sondages, Mélenchon, Jadot, Macron et surtout Lassale le siphonnent. A tel point qu’un journaliste lui demande « que faites-vous si au soir du premier tour, vous êtes derrière Rama Yade ? ». S’esclaffant de rire, il répond « j’arrête la politique et je vais ouvrir un bar aux Bahamas ». 23 avril 2017, la sentence tombe avec ses 5,5 %, il est bien derrière une surprenante Rama Yade qui récolte 5,7 % des voix.

Taux de probabilité : 21,04 %

Benoît « Che Tintin Guevara » Hamon

Hamon n’ayant pas réussi à inverser la tendance des sondages, le deuxième tour oppose Fillon et Le Pen les deux favoris des sondages. François Fillon a tenu bon malgré une campagne émaillée par les affaires et les gates. Fragilisé comme Hillary Clinton par les affaires, Marine Le Pen devient la première présidente de la République. Les manifestations s’enfilent dans les grandes villes de France, le mot dièse « #TouchePasàMaFrance » initié sur Twitter par Gilles Verdez devient le slogan de la contestation anti-FN. Benoît Hamon lance la première révolution armé et pacifique en s’inspirant de Tintin et les Picaros. Le jour de la garden party de l’Élysée, Hamon et ses 800 hommes infiltre la réception et font un coup d’état. Hamon explique en direct sur toutes les chaînes de France Télévision et Radio France que de prochaines élections auront lieu dans cinq ans (voire plus). Après trente ans de pouvoir, il écrira dans ses mémoires que le 8 mai 2017 à minuit, Fidel Castro et Ernesto Guevara lui ont rendu visite en lui demandant de faire la « revolucion »

Taux de probabilité : 5,9 %

Bilal Hamon

Après sa défaite à la présidentielle, Hamon plaque tout et part en voyage initiatique en Asie (Inde, Pakistan, Afghanistan) et en Afrique (Maroc, Mauritanie, Mali, Sénégal, Soudan) se convertit à l’islam et se fait appeler Bilal Hamon. Il ne perd pas son instinct politique et devient effectivement « proche des Frères Musulmans ». Sur une ligne libéral proche du centre et conservatrice sur les mœurs, il se présente à l’élection présidentielle de 2022 en ralliant l’électorat de droite et du centre et convertit une grande partie du PS. Au deuxième tour, il l’emporte face à Marine Le Pen grâce à une union nationale. Bilal Hamon s’attaque à l’Union Européenne et concrétise enfin le rêve d’une Europe politique élargie à la Turquie ainsi que les pays de la Méditerranée et reforme l’Empire Romain. Putain, Houellebecq avait vu juste.

Taux de probabilité : 0,92 %

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE