On vous avez récemment présenté son compte twitter et voilà que notre petit Robert gagne un prix !

C’est à l’occasion de sa troisième édition que le prix du menteur en politique, créé par le politologue Thomas Guénolé, s’est vu attribué au très controversé Robert Ménard. Son obsession exacerbée pour les questions migratoires lui ont clairement permis d’obtenir ce prix. En effet, Robert Ménard n’a eu de cesse de mentir sur la situation des réfugiés en France. Ainsi, il remporte le Grand prix du jury et succède à Marine Le Pen.

Comme nous sommes polis nous nous efforcerons de féliciter Robert pour ce prix grandement mérité !

Petit rappel des mensonges de Ménard 

On vous dresse rapidement un petit memento des mensonges prononcés par le maire de Béziers en 2016 :

  • Robert Ménard a affirmé qu’un festival réservait une zone aux femmes à cause des migrants (FAUX)
  • Il a aussi prétendu que 75% de l’immigration actuelle venait du Maghreb et de la Turquie (FAUX)
  • Que le regroupement familial représentait 40 % de l’immigration (FAUX)
  • Il a fantasmé aussi que le turc et l’arabe allaient désormais remplacer les cours de français. (FAUX)
  • Enfin, en tant que grand professionnel de la fourberie, il a manipulé les chiffres pour prétendument démontrer que les demandeurs d’asile hébergés à Béziers n’allaient « jamais » repartir. (FAUX)

Bien entendu nous dressons ici une liste non exhaustive autrement on en aurait des lignes à écrire…

Prix du Premier dauphin du Grand Prix

Juste derrière Ménard, on retrouve Manuel Valls actuellement en campagne présidentielle. Ainsi, celui qui a usé six fois du 49.3  pour déclarer ensuite que l’utilisation de ce moyen était « brutale et dépassée« . De même, ce dernier qui s’opposait à la défiscalisation des heures supplémentaires en 2011 souhaite leur retour cinq ans plus tard…

Le Prix du meilleur menteur politique étranger 

Sans surprise Trump se distingue de tous ses autres concurrents. Par ses mensonges toujours plus gros les uns que les autres il a réussi a remporter une présidentielle…

Qui dit mieux ?

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE