S’il y a bien un réseau social qui cartonne chez les moins de 25 ans, c’est bien Snapchat. Avec plus d’un milliard de stories et 750 millions de snaps par jours, la bulle jaune n’en finit plus de gonfler. C’est « le » réseau à la mode, mais aussi sans doute celui qui regroupe le plus de stéréotypes ambulants. 

 

Snapchat_3D_icon.728
LE LOGO DE SNAPCHAT RESSEMBLE BEAUCOUP A EDEN HAZARD

L’amoureux des animaux : Bienvenue chez 30 millions d’amis. Mr Chat qui dort, Mr Chien qui court et Mr Poisson qui nage. Ce grand passionné cherche juste à nous montrer à quel point ses animaux sont les meilleurs être vivants sur Terre … «Non mais regarde trop mignonne cette boule de poils ! »

L’exhibitionniste : Il s’aime, et ça se voit. Un peu trop d’ailleurs. Il a des ressemblances avec Cristiano Ronaldo et l’amour du selfie de Bradley Cooper. Du zoom sur sa chevelure, ses yeux, sa bouche et bien plus, l’inspiration ne lui manque pas quand il s’agit de se mettre en lumière. Généralement, c’est une personne de mauvais goût adepte de la duckface et des retouches foireuses de dernière minute. A noter que ses légendes se terminent au minimum par un coeur, le nombre de coeurs total étant proportionnel  à la taille de son égo.

 

Ma dernière photo snap c'est le tur-fu. MDR.
« Ma dernière photo snap c’est le tur-fu. MDR. »

Hashtag jeracontemalife: « En route pour le boulot », « bouchons sur la route », « je vais manger yummy »… On est clairement sur le Martine 2.0., la vidéo en plus. Car cet individu a le temps de filmer et « hashtagger » tout ce qu’il fait. On est sûr de connaître toute sa vie avec ses stories de 3 minutes… Le pire c’est qu’on lui à rien demandé au départ. Inscris-toi à un casting de Secret Story ou des Anges et fous nous la paix !

La/le fêtard : Avec lui, on est sur de ne jamais s’ennuyer. Tous les soirs, il nous fait profiter de ses soirées en boîte/anniversaire/mariage, ce qui rend en général ses snaps un peu noirs et très flou. Les hipsters parleront d’art moderne, ces branleurs. Demain, on sait qui aura une gueule de bois. Et après demain, une cirrhose du foie.

Le fouineur: C’est l’escroc numéro un de Snapchat. Meilleur ami ou inconnu total, on ne reçoit rien de sa part. Il passe son temps à regarder ce que publient les autres personnes, comme un espion de la NSA. Bref, on a son nom dans notre liste de contact sans savoir s’il existe vraiment.

Fouinysnap bientôt dans les bacs.
L’album « Fouinysnap » bientôt dans les bacs.

L’accro au sport : Avec lui (elle), c’est musculation-cardio tous les jours. C’est simple, on n’a même plus besoin d’aller à la salle de sport pour bénéficier des conseils de ses conseils de coach. Il suffit de regarder sa story de bison pour se faire un vrai programme abdos/cuisses. C’est souvent aussi inefficace qur Freelitics, mais au moins ça ne coûte pas un bras.

 

Le drogué : Il ne fait rien de sa journée, et ça se voit. Du matin jusqu’au soir, on peut admirer ses nombreux joints/cigarettes et l’énergie folle qui s’en dégage ensuite en soirée. En pleine heure de pointe dans les transports ou au travail chaque matin, sa nonchalance peut parfois agacer. Globalement, c’est quelqu’un de très sombre qui n’aime pas le soleil. Non, ça c’est juste un préjugé à la con. #AmourDeLaVanne.

 

Lacrizeosnapmic.
Lacrizeosnap.

 

Avec la collaboration d’ Alexandra GL

LAISSER UN COMMENTAIRE