L’une des dernières plateformes de streaming gratuite et sans publicités vient de céder. On parlait il y a quelques temps de l’avenir du streaming musical, et des moyens à disposition des plateformes pour rester complètement gratuites. Notamment de SoundCloud, poursuivi de toutes parts au nom des droits d’auteurs et de ses déficits. Il semblerait que le site ait finalement décidé de rendre les armes, puisqu’il vient d’annoncer le lancement de son offre SoundCloud Go. Quels changements sont à prévoir ?

 

SoundCloud Go

 

Dans un premier temps, pour les utilisateurs français, aucun. L’offre lancée par SoundCloud est uniquement mise en place aux Etats-Unis. Pour le moment. Le site annonce en effet dans son mail intitulé « Présentation de SoundCloud Go » que la plateforme étendra son offre payante à d’autres pays dans le courant de l’année. Et il y a fort à parier pour que la France fasse partie des premiers concernés, compte tenu du succès qu’y rencontre SoundCloud.

 

La fin du gratuit : publicités ou abonnement payant

 

SoundCloud était la dernière plateforme à n’imposer aucune publicité à ses utilisateurs, et à n’exiger aucune contrepartie financière, tout en offrant un catalogue de musique extrêmement complet. Contrairement aux autres interfaces tels que Google Play ou Spotify. Ces derniers, pour leur part, proposent une offre gratuite qui impose à l’auditeur des publicités entre les écoutes de morceaux, ou de payer en moyenne dix euros par mois pour écouter librement sans publicité. C’est ce modèle que souhaite désormais mettre en œuvre SoundCloud.

 

Un catalogue avec des morceaux du Top-40 et de l'underground
Un catalogue avec des morceaux du Top-40 et de l’underground

 

En d’autres termes, la plateforme au nuage compte se lancer dans le « freemium » : une stratégie commerciale adoptée par beaucoup de logiciels qu’il s’agisse de streaming ou de jeux-vidéos. Le but est de proposer une offre gratuite mais limitée ou une offre payante pour accéder à l’illimité. SoundCloud mettra à disposition un catalogue plus étendu de morceaux et ce, sans publicités, pour les utilisateurs qui souscriront à l’offre SoundCloud Go.

Dans ce catalogue étendu, la firme entend proposer aussi bien les « derniers gros hits » (ceux qui posaient des problèmes de droits d’auteurs) et les « sons du tréfonds de l’underground » (ceux qui ont fait la renommée de la plateforme). SoundCloud a en effet décidé de régler ses différends juridiques en passant plusieurs accords avec de grosses maisons de disques comme UMG, Sony ou encore Warner.

 

« C’est une étape excitante pour les créateurs, les auditeurs, et SoundCloud ».

 

L’offre SoundCloud Go offrira également la fonction hors-ligne à ses utilisateurs qui pourront donc sauvegarder les titres de leurs choix pour les écouter sans réseau. Pour les artistes, elle est censée améliorer leur visibilité et leurs statistiques. Reste à savoir si cette offre suffira à sauver SoundCloud de la faillite, elle qui affichait 20 millions de pertes l’an dernier. Le coût de cette offre pour les auditeurs est de 9,99 $ par mois, 12,99 $ si vous payez depuis l’application iOS.

Notons que pour les artistes, pour qui les comptes premium coûtaient entre 4,99 $ et 9,99 $ par mois, le prix annoncé est de 4,99 $ par mois. La plateforme qui devait en grande partie son succès à sa totale gratuité pour les auditeurs, et à la place qu’elle accordait aux musiciens indépendants, prend donc un risque conséquent. Mais sa survie en dépend.

LAISSER UN COMMENTAIRE