Pendant qu’en Angleterre, Chelsea fracassait la classe biberon de Man City, qu’en Italie papi Totti était renvoyé chez lui pour regarder Louis la Brocante, en France il y avait le 27e acte de notre Ligue 1, et il y a eu du spectacle.

 

7781994368_000-par8272555

 

Des buts et de la dramaturgie? Il y avait un vent de Bundesliga sur notre Ligue 1 ce week-end.  C’est surtout le vent que dis-je, la tornade Zlatan qui a sévi samedi au Parc. Deux buts, deux passes décisives le mec survole tout en ce moment. Même en ligue des champions c’est pour dire … Autre joueur qui se remet à l’endroit c’est Edi monsieur Edi Cavani. El Matador qui retrouve le geste juste devant le but et qui arrête de jouer en remise tel Shaquille O’neal à son époque Orlando Magic. Petite frayeur sur la sortie de Di Maria, il ne faudrait pas que le mec se blesse face aux 17ème de Ligue 1. Un peu comme si un intello à 18 de moyenne venait à se chier avant le bac. Enfin bref, avec 24 points d’avance, le titre est une affaire de semaines pour le PSG.

 

Monaco, le dauphin-type de Ligue 1.

 

Eh oui, parce que cette saison, il n’y a pas eu de vrai concurrence vu que les cadors n’étaient pas au rendez-vous. Monaco doucement mais sûrement s’est installé à la seconde place. Et malgré un fond de jeu aussi pauvre qu’une chanson de Jul ( c’est totalement gratuit ) et bien ça fait 8 points d’écarts avec le 3ème. Le bricoleur Léo Jardim, rien à voir avec ses origines portugaises mais plus à son art de composer chaque année sans ses meilleurs joueurs, réussit encore son pari. Rien de bien nouveau de ce côté non plus. Et pas grand chose de neuf chez les Olympiques…

 

Marseille et Lyon n’ont plus rien d’olympique

 

C’est une mauvaise nouvelle qui vient punir la mauvaise politique sportive du duo de présidents comiques, les Omar et Fred du game, j’ai nommé Jean-Mimi Aulas et l’homme à mèche, Labrune (ou l’homme à mèche brune, au choix). Aujourd’hui, Lyon et Marseille sont devenus des équipes lambdas de notre championnat. Lyon loupe le coche en perdant à Lille (1-0) avec des joueurs beaucoup trop nerveux. Du coup la seconde place est à dix points mais la troisième n’est qu’à deux unités. Mais on le sait depuis un moment que la troisième marche n’est pas gage de Ligue des champions. Quant à l’OM, ils n’enchaînent pas. Le triste 11ème à cinq points de l’Europe, a échappé à quelques secondes près à une défaite douloureuse face à Saint-Etienne (1-1). L’effet Michel est beaucoup moins clinquant sans Jacquie. D’ailleurs le cas marseillais mérite un article plus approfondi.

 

Mention spéciale pour le derby breton Lorient-Guingamp. Des buts, un scénario de dingo et une fin digne de l’Angleterre-Grèce de 2001 où Beckham avait un coup-franc à la dernière minute et s’il ne marquait pas l’Angleterre ne jouait pas la Coupe du monde 2002. Eh bien Guerrero nous a fait une Beckham même si le Moustoir c’est pas Old Trafford et que, surtout, seul le maintien en L1 était en jeu.

 

À part ça, Montpellier domine Angers (2-3), Bordeaux et Nice ont endormi les 20 000 personnes du Matmut Atlantique (0-0), Toulouse au bout du suspense limite la casse face au Gazélec (1-1) et enfin Caen bat Rennes et yoyo Gourcuff (1-0).

 

Allez c’est tout pour ce weekend et je trouve que c’est déjà assez.

LAISSER UN COMMENTAIRE