Alors qu’en Espagne Zizou enfilait son costume de coach, qu’en Italie Rudi Garcia pourrait y laisser le sien ou qu’en Allemagne, on jouit de la trêve des confiseurs, en France on jouait … enfin c’était le 20e acte de notre Ligue 1. Ce qui n’est pas exactement la même chose.

EQUIPE EN ÉRUPTION
EQUIPE EN ÉRUPTION

On commence avec le pire. Comme dans un plat qu’on n’aime pas trop, on va garder le moins mauvais pour la fin et prendre le truc dégueulasse en premier. Ce qui devait être le clou du spectacle qu’était cette journée de Ligue 1 s’est transformé en fiasco. En même temps l’affiche était OM-Guingamp… quoi qu’il y a un an avec l’OM de Bielsa et l’EAG de Gourvennec le match était plutôt agréable. Mais cette fois-ci c’était le néant. Tellement nul que la note de canal +, diffuseur du match, était de 5,25. Et encore il y a un point pour la propreté et la bonne orthographe de la copie. C’est dingue de voir qu’en l’espace d’un an on est passé de Bielsa et son beau jeu et à Michel (sans Jacquie c’est beaucoup moins funky) dont on cherche encore le jeu. Il faudra quand même se poser les bonnes questions sur la direction de l’OM. Vincent Labrune commet erreur sur erreur. Entre l’éviction de Bielsa, le projet Dortmund ou les joueurs en fin de contrat, le président à mèche doit horripiler les supporters marseillais. La différence de budget entre le PSG et l’OM … Ok, mais celle entre l’OM et Guingamp ne s’est pas faite ressentir en ce dimanche soir.

C’est bien triste pour notre ligue 1 sinon à la longue Kevin ne trappera plus la L1 mais l’Europe ( oui je parle de moi à la troisième personne, je suis un peu le Alain Delon du game, t’entends ?! )

Paris sur l’autoroute A-titre

Je sais je n’ai pas découvert l’Amérique, mais le PSG a démontré vendredi que même en jouant en moonwalk, il écrasait cette Ligue 1 sans la moindre difficulté. Bastia qui a quand même inquiété ( allez soyons gentils) le PSG pendant cinq minutes, n’a pas pu lutter face au rouleau compresseur parisien. Seules les prises de balle ou fautes de main de Kevin Trapp ont failli déboucher sur un but. Puisqu’il faut bien une interrogation sur ce PSG qui roule à 100 km/h, quid du gardien de but? Les grands rendez-vous approchent et est ce que le cévenol va prendre les bonnes décisions? Réponse dans un gros mois.

Aulas fier de son joyaux, Gourcuff is back… Et se reblesse. Lui les bonnes décisions il les a prises depuis des années. C’est Jean Michel Aulas, et le nouveau stade de Lyon c’est la concrétisation de ces bonnes décisions. Premier club français propriétaire de son stade, chapeau, mais reste à savoir comment le remplir ? Quel sera le projet de jeu ? Quel objectif ? On aura le temps d’en reparler. Inauguration réussie pour la première de Bruno Génésio en tant qu’entraîneur, Jean-Mimi le roi de la night a fait venir Will iam pour enflammer le parc OL. On a beau dire, il a le sens de la fête quand même cet Aulas. Sur le terrain, victoire contre Troyes (4-1) avec un festival de beaux buts. Pour une première c’est fort, un peu comme si une pucelle se faisait déflorer par Rocco, je vous laisse vous faire l’image … En parlant d’image, celle de Gourcuff de retour sur les terrains est aussi sympa. Ça fait plaisir. Mais quand j’ai vu M’bengue le tacler je me suis dit, c’est pas possible. Le mec c’est Pierre Richard dans la chèvre, la poisse du mec est immense. Mais plus de peur que de mal. N’empêche que l’ancien lyonnais va devoir s’arrêter quelques jours. Heureusement, Rennes possède dans son équipe quand même Quintero et Gourcuff … Si avec ça on ne peut pas être offensif, faut abandonner.

À part ça, Ben Yedder sauve Toulouse mais enfonce Reims (1-3), Sainté paye son non match à la Beaujoire (2-1), Monaco lutte face aux valeureux ajacciens (2-2), Bordeaux n’arrange pas les problèmes de Montpellier (0-1), Angers nouveau deuxième bat Caen (2-0), et le derby breton se solde sur nul, deux galettes saucisses partout. Allez c’est tout pour ce weekend, et je trouve que c’est déjà assez

LAISSER UN COMMENTAIRE