Pendant qu’en Angleterre les gros tombaient en FA Cup, qu’en Italie la Juve continue sa dolce vita … En France, ça y est, le titre est joué même si on le savait depuis bien longtemps. Récit du 30 ème épisode de notre Ligue 1.

Enfin, c’est officiel, le PSG est champion de France. Pour la sixième fois de son histoire (n’en déplaise à Zlatan) et la quatrième consécutive. Une belle performance puisqu’ils sont titrés huit journées de la fin, ce qui constitue un record en France mais aussi en Europe. Un record parmi les records, dont fait partie la raclée qu’a subie la pauvre équipe de Troyes. Score sans appel 9-0, oui, vous avez bien lu 9-0. Pour le coup je n’ai même pas envie de distribuer des bons ou mauvais points parce que tout le monde a été bon, même Stambouli, c’est pour dire … Mais passer neuf buts, qui plus est à l’extérieur n’est pas donné à tout le monde. Et comme en France on est très rabat-joie, les gens minimisent la performance alors que quand la bande à Messi colle des 7-0 à tour de bras tout le monde trouve ça fabuleux. Et bien là je suis heureux d’avoir aussi un rouleau compresseur dans mon championnat. N’en déplaise aux fanatiques aveuglés des autres clubs. Petite mention pour mon «Flaco» qui revient bien en cette fin de saison et dieu sait que le PSG aura besoin de lui dans le rush final.

La compta de Galtier commence à faire banqueroute Eux par contre le rush final, ils sont entrain de le louper. La petite épicerie Galtier commence un peu à prendre l’eau. Défaits à Guingamp (2-0) les coéquipiers de Romain Hamouma laissent filer de plus en plus cette fameuse troisième place. Désormais à cinq points de Nice, les prochains matchs vont valoir très cher pour eux. Côté terrain, le jeu stéphanois est aussi triste qu’un spectacle d’Elie Semmoun. Le milieu de terrain Pajot-Corgnet-Selnaes file quand même de sacré frissons, si j’étais supporter des verts j’enverrais aussi mon CV pour aller croquer un billet… Aucune victoire lors des cinq derniers matchs de championnat, c’est lourd, dans le mauvais sens du terme.

7779893826_steve-mandanda-le-gardien-de-l-olympique-de-marseille-le-6-aout-2015

Mandanda l’homme qui comme la bonne mère, veille sur Marseille

Lourd comme les arrêts plus que décisif de Mandanda, neuf au total, nouveau record personnel. Alors je vais un peu sortir du cadre de la Ligue 1 mais je milite pour que ce type soit titulaire à l’Euro. Revenons au championnat et aux piètres prestations olympiennes, cette fois-ci contre Lorient (1-1). Avec un peu plus de réussite ça ce soldait par une défaite. Comme quoi quand Moukandjo n’est pas là… bref au final l’OM n’avance pas et je ne sais pas s’ils vont avancer. Mais attention quand même la zone de relégation n’est qu’à six points, ça arrive vite … Petite Mention pour Roland Courbis qui a donné une petite leçon de coaching au jeune coach Génésio de Lyon pour ce match couperet pour la course à l’Europe (2-2), comme quoi c’est dans les veilles casseroles que l’on fait les meilleurs soupes. A part ça … Ajaccio respire et bat Caen (1-0), Nice monte sur le podium et domine Montpellier (0-2), Antonetti et Lille jouent un mauvais coup à Bastia (1-2), L’effet Dupraz se fait ressentir à Toulouse (4-0) contre un Bordeaux dans les abysses, Monaco fait du moonwalk mais sur place (2-2) contre Reims et Nantes se relance pour l’Europe (2-0).

LAISSER UN COMMENTAIRE