Le département d’Etat américain a annoncé sur son site internet le démantèlement d’une fausse ambassade des l’été dernier. Située dans un quartier populaire d’Accra, la capitale du Ghana, des papiers officiels américains ont été délivrés sans aucune autorisation pendant plus d’une décennie.

Vous l’avez bien lu. C’est probablement la plus grande arnaque du moment. Une fausse ambassade américaine a assuré la représentation des Etats-Unis à Accra. Pire encore, l’apparence était au rendez-vous : bannière étoilée flottant et photo officielle du président Barack Obama accrochée sur un mur. Elaborée par un groupe de ressortissants turcs et ghanéens déguisés en vrais fonctionnaires américains, ils ont réussi à délivrer trois fois par semaine des visas et autres documents de ce pays avec une marge considérable : plus de 5 600 euros la pièce pour des clients d’origine ghanéenne, de la Côte d’Ivoire ou du Togo.

Malgré les perquisitions et les arrestations, les interrogations sont encore nombreuses : combien de personnes ont pu pénétrer illégalement aux Etats-Unis et éventuellement dans d’autres pays en recourant à des visas délivrés par cette ambassade clandestine ? Comment ces trafiquants s’étaient procurés de vrais visas américains vierges ? Aucun détail a été pour le moment donné sur ces sujet.

Cerise sur le gâteau, cette opération a permis également de démanteler une fausse ambassade des Pays-Bas qui été également en activité à Accra.

LAISSER UN COMMENTAIRE