Cosafa Cup : l’autre coupe d’Afrique

Pendant que tous les yeux sont rivés sur le Mondial qui débute dans moins de 10 jours, nous nous sommes penché sur la petite soeur de la CAN, qui se déroule en ce moment même : la Cosafa Cup.

Plus jeune, plus petite, moins médiatisée, la Cosafa Cup oppose les équipes d’Afrique australe tous les ans depuis 1997 et sa création par le Council of Southern Africa Football Associations ou COSAFA. Cette compétition régionale est l’occasion pour des pays comme l’Angola, l’Afrique du Sud, le Botswana, les Comores, Lesotho, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, le Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe de réunir leur équipe nationale dans une compétition régionale majeure.

Ces pays, qui ont rarement l’occasion de participer aux phases finales de la CAN, peuvent ainsi disputer des matchs internationaux. Et c’est justement parce que ces sélections ne jouent que très peu que le format de la COSAFA Cup est si particulier. Car, histoire d’avoir plus de match à jouer, la compétition se scinde en deux, passés les quarts de finale. Les vainqueurs se rencontrent en demi-finale et les perdants se rencontrent en… demi-finale.

Alors que dans le reste du monde le débat concernant le match pour la troisième place fait débat dans toutes les compétitions de tous les sports, la COSAFA a pris le parti de créer un trophée parallèle pour y remédier. Le principe est le même que celui des reversés de C1 en Europa League mais sur une compétition qui dure deux semaines.

Logo de la compétition en mode Nasa

Ainsi, l’Afrique du Sud, pourtant exemptée de premier tour, qui s’est faite lavée par Madagascar aux penaltys, a rencontré la Namibie (4-1), battue par la Zambie, aux pénaltys également. Dans l’autre affiche de ses demi-finales du « Plate », la coupe des perdants, le Swaziland s’est incliné contre le Botswana (0-2).

Pour ce qui est du tableau principal, la Zambie, quatre fois vainqueur du trophée, a joué sa place en finale contre Madagascar (1-0) tandis que le Lesotho ratait l’occasion d’atteindre la deuxième finale de son histoire contre le tenant du titre : le Zimbabwe (0-0, 1-3 t.a.b.).

La finale du Plate, qui opposera donc l’Afrique du Sud au Botswana, se joue la veille de la finale de la Cup, avant le match pour la troisième place de cette dernière, car non, ils n’ont pas totalement réglé le problème…

Pour ce qui est de la grande finale, celle de la Cup, elle se déroulera samedi 9 juin à 15h heure locale. Pour la voir, pas besoin de chercher sur votre programme télé, elle n’est pas diffusée en France. Vous pouvez toujours chercher un stream sombre ici mais comme dit mon ami l’arménien dans Taken: « Bon chance ».

 

Comments

comments