Les singes prendront-ils le contrôle de la Terre ? Est-ce que l’on pourra bientôt tomber amoureux de son système d’exploitation ? Ou de façon plus importante encore, pourra-t-on un jour faire pousser des pommes de terre sur Mars avec son caca ? Toutes ces questions ont été posées respectivement par Planet of the Apes (La planète des singes), Her (Her) et The Martian (Seul sur Mars). Des films de science-fiction qui se vérifieront, ou pas, dans 5, 20, 100 ans.

Ce que l’on peut s’amuser à faire en attendant, c’est vérifier les prédictions des films des années 1990, 1980 ou encore 1970. Si l’hoverboard aura été la plus grosse déception depuis la prélogie Star Wars, il y a certains films qui ont visé juste. C’est donc en 1970 (1969 selon certaines sources) que sort le film tchécoslovaque Zabil jsem Einsteina, panove (Messieurs, j’ai tué Einstein) dans lequel on y voit un selfie stick qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ceux qui polluent vos photos de la tour de Pise ou du pont de Brooklyn.

En cette journée de #GIFparty décrétée par Twitter, retrouvez la scène en question dans sa version GIF HTML5 créée par un internaute ci-dessous et la version YouTube à cette adresse. En prime, vous pourrez même regarder le film dans son intégralité… Si toutefois vous parlez tchèque.

 

Bien sur le concept du selfie ne date pas de ce film. On peut relever cet exemple de décembre 1920 où cinq gentlemen se prennent en photo :

 

Voici comment ce selfie de besties des twenties a été réalisé :

 

Le stick à selfie, lui, remonterait à 1925. Mais c’est semble-t-il véritablement dans ce film tchécoslovaque, réalisé par Oldrich Lipský, que la perche à selfie telle qu’on la connait aujourd’hui a finalement fait sa première apparition.

Comments

comments