1662738-35253300-2560-1440

 

Cher Pedro,

Toi qui souffles aujourd’hui sur tes 43 bougies …

L’aigle des acores, oui c’est comme cela que l’on te surnomme. Toi que l’on avait appelé en 2003 pour remplacer Ronaldinho à l’inter-saison,  toi et ta si fameuse célébration, les bras en avion. Pedro et Paris c’est comme Éric et Ramzy, c’était mieux avant. Je me souviens d’un soir de février lors d’un match de coupe de France contre Auxerre, lors duquel tu as failli planter un but en aile de pigeon qui eût été extraordinaire, mais la barre transversale en avait décidée autrement. Moi, je suis persuadé que ce grand PSG avec toi mon Pedro, aurait marqué ces fameux buts qui comptent, qui nous auraient permis de viser plus haut.

Alors certes, Zlatan a battu ton record, mais toi, tu avais Rothen, Bourillon, Semak ou Reinaldo pour te donner des ballons, et pas Motta, Verratti, Pastore ou Di Maria. Pedro c’est l’homme qui donne un sens au numéro 9, Pedro c’est l’homme qui a contaminé tout le monde avec sa célébration de but, jusqu’aux joueurs de FSGT. À ce grand buteur qui a vécu les pires heures du club de la capitale, à cet homme qui n’a jamais cédé aux sirènes des autres grands clubs. Je lui dis merci, obrigado et surtout joyeux anniversaire M. Pedro Miguel Pauleta.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here